Un peu de séries : Supergirl (Episodes 503 et 504)

Blurred Lines, épisode 503 de Supergirl, était bien meilleur que les deux précédents épisodes. Les trois intrigues principales développées dans les épisodes 1 et 2 se rejoignent, le thème de la saison s’étoffe et l’épisode est bien mieux construit.

L’épisode 504, In Plain sight, était sur la même lignée que le précédent, efficace, intéressant et bien ficelé. D’un côté, Kelly et James partent se réfugier dans le village où ils ont grandi. Ils y découvrent une ville rongée par la corruption et la pauvreté. De l’autre côté, Kara continue son enquête sur William Day tandis qu’Alex, Dreamer et J’onn J’onnz essaient de lutter contre Malefic.

La suite contient des spoilers.

Les rêves de J’onn J’onzz

Au centre de l’épisode 503, J’onn J’onnz essayait d’en savoir plus sur son passé tandis que son frère manipulait Kelly pour récupérer son pouvoir.

Dans In plain Sight, l’épisode 504, J’onn J’onnz et le DEO se lancent à la recherche de Malefic qui a désormais récupéré son pouvoir.

La mort de Malefic

L’épisode 503, Blurred Lines, était centré sur la recherche des souvenirs de J’onn J’onnz. Aidé de Dreamer, il essayait d’y accéder pour découvrir qui était son frère.

Ces scènes permettent de remettre sur le devant de la scène Dreamer. Son pouvoir trouve désormais une utilité dans cette saison.

J’onn découvre peu à peu le regard que les siens et lui-même posaient sur ce frère différent des autres. En visionnant ses souvenirs, il apprend qu’il se moquait de lui et ne le protégeait pas des moqueries de ses amis. De même, il a assisté à l’enfermement de son frère par son père, celui-ci souhaitant “guérir” son fils.

Malefic s’est donc tourné vers les martiens blancs. Leur père a compris qu’il a suivi les enseignements de son peuple au détriment de son fils.

On apprend enfin, au terme de l’épisode 503 que J’onn a effacé son frère de la mémoire collective afin d’apaiser la culpabilité de son père.

La découverte du passé de Malefic permet à la fois de comprendre le personnage mais également son sentiment par rapport à son J’onn. C’est parce qu’il a été rejeté qu’il s’est tourné vers les martiens blancs. A l’instar de la saison 4, les scénaristes de Supergirl ont su créé un antagoniste développé.

Le message porté par les épisodes 503 et 504 sur la question de la différence et du rejet est intéressant. L’intrigue relative à J’onn J’onnz rejoint celle de Lena Luthor. En effet, à travers Malefic et Lena est posé une question : qu’est-ce qui pousse un individu à agir du mauvais côté plutôt que du bon ? A mettre son talent aux services d’une mauvaise ou d’une bonne action ? Si J’onn J’onnz avait accepté son frère se serait-il tourné vers les martiens blancs ? De même, si la confiance de Lena n’avait pas été trahie à de trop nombreuses reprises, aurait-elle mis en place son projet ?

C’est parce que J’onn J’onnz a rejeté son frère que celui-ci a trahi les martiens verts. Lena a été manipulée par sa famille et rejetée pour être une Luthor. En apprenant que Kara lui a mentit sur son identité, elle s’est de nouveau sentie rejetée., ce qui l’a blessée. De même, Malefic a été rejeté par les siens parce qu’il était différent et, surtout, effacé par son frère. Apprendre que leurs proches ne les ont pas soutenu les a retourné contre eux.

Kelly, Malefic et les rayons Q

Dans l’épisode 503, Malefic manipulait Kelly sous l’apparence d’un proche à elle afin de récupérer ses pouvoirs. Au terme de l’épisode, il les obtenait mais créait également un lien entre son esprit et celui de Kelly.

Le DEO et Alex décident, au terme de l’épisode, d’envoyer Kelly en dehors de National City, accompagnée de son frère, afin de la protéger de Malefic. Au regard de l’épisode 4, ce départ justifie davantage le développement de l’intrigue de James que celui de Kelly. En effet, le fait que James et Kelly se rendent dans la ville où ils ont grandi avec leur tante permet à James de découvrir ce que la ville est devenue. Il achète alors le journal local pour lutter contre la corruption gangrenant la ville.

J’ai trouvé que l’alchimie entre les acteurs interprétant James et Kelly fonctionnait. En revanche, les passages sur James de l’épisode 504 sont construits avec de grosses ficelles et il est aisé de savoir comment tout cela va se terminer.

Dans l’épisode 504, Malefic choisit non pas de poursuivre Kelly mais de se venger de son frère. Il décide de manipuler l’esprit d’Alex afin qu’elle l’attaque. Ainsi qu’il le dit à J’onn, il veut que la famille qu’il s’est créé sur Terre le détruise. Il veut qu’il ressente ce que lui a ressenti plus jeune.

Dans In Plain Sight, on voit toute la culpabilité de J’onn qui a désormais appris qu’il avait effacé son frère de la mémoire collective. Il sait désormais, avec le recul de l’expérience, qu’effacer son frère n’était pas la solution, que le rejeter ne l’était pas davantage.

Il s’en veut au point de se laisser blesser pour tester l’instrument qui permettra de renvoyer son frère dans la zone Phantom. La scène où Lena lui propose de faire une pause est touchante. A la fois elle parait concernée et inquiète et, en même temps, elle apparaît totalement calculatrice. Elle agit exactement identiquement avec Brainy.

J’onn se laisse ensuite culpabiliser davantage par son frère qui a pris les traits d’Alex. S’il ne remarque pas que ce n’est pas elle, c’est uniquement parce qu’il attendait que quelqu’un lui reproche son comportement, le conforte dans la culpabilité qu’il ressent. Qui de mieux qu’Alex, celle qu’il considère comme sa fille, pour lui adresser le plus impitoyable des réquisitoires ?

Il adresse ensuite ses excuses à son frère mais elles sont trop tardives. La réplique de J’onn qui explique à son frère qu’il a désormais appris qu’il aurait dû l’accepter tel qu’il était est émouvante et permet de voir qu’il a appris depuis son départ de sa planète. Cependant, si J’onn a évolué et comprend ses erreurs, son frère est trop enfermé dans sa rancune, a trop subi son rejet pour les accepter.

La manipulation made in Luthor

Pendant que le DEO chasse les araignées, dans l’épisode 503, Lena tisse doucement sa toile depuis l’épisode 1.

Kara : amitié ou culpabilité ?

Dans l’épisode 503, Lena apprend par Hope/Eve qu’elle a besoin des carnets de son frère pour continuer ses recherches. Ceux-ci étant dans un endroit sécurisé, elle manipule Kara pour les lui ramener.

D’un côté, on voit Kara faire de son mieux pour conserver sa relation avec Lena, fait de nombreux efforts, tant par culpabilité que par amitié pour elle. De l’autre, Lena se sent trahi et n’hésite pas à utiliser l’amitié et la culpabilité que ressent Kara pour parvenir à ses fins.

La relation Kara/Lena est officiellement présentée comme une amitié mais n’a de cesse d’être comparable à une relation amoureuse à l’écran. En effet, à deux reprises, leur relation est comparée à celle entre Alex et Kelly.

Est-ce la volonté des scénaristes de laisser croire à une potentielle relation amoureuse pour obtenir des parts d’audience ? Ou bien ont-ils une réelle intention de faire évoluer leur relation dite “amicale” ? Dans tous les cas, il parait bien évident que les producteurs ne peuvent innocemment dire qu’il s’agit d’amitié au vu des comparaisons utilisées dans l’épisode ainsi que des différentes scènes écrites entre Lena et Kara.

Les sentiments de Brainy

Dans l’épisode 503, Nia avoue à Brainy qu’il en fait trop. Brainy souhaite alors faire une pause, lui répondant que trop en faire, c’est juste être lui-même. Lena lui fait comprendre qu’il peut demander à Nia de l’aide pour savoir comment il doit agir.

La dernière scène de l’épisode 504, dans laquelle il demande à Nia de l’aider est émouvante. Elle montre toute la difficulté pour Brainy d’apprendre le fonctionnement d’une relation amoureuse, à la gérer et à être lui-même tout en écoutant les remarques de Nia.

Ce personnage est de mieux en mieux développer et on peut y voir une remarque intéressante sur la masculinité positive qui passe nécessairement par l’expression de ses sentiments et par le caractère positif de demander de l’aide.

Lena utilise dans l’épisode 504 ce qu’elle considère être la faiblesse des humains : les sentiments. Elle manipule Brainy afin d’avoir accès à l’appareil qu’ils construisent pour renvoyer Malefic dans la Zone Phantom.

Le but de Lena était de récupérer Malefic afin de continuer ses expériences. Reste à savoir s’il sera son allié ou son ennemi.

Là encore, on retrouve un parallèle avec Lena. Malefic manipule l’esprit d’Alex pour détruire J’onn tandis que Lena manipule les siens pour parvenir à réussir son projet. La différence, c’est que Malefic manipule ceux que son frère aime alors que Lena manipule ses propres amis.

La question principale de la saison est liée à la manipulation de la culpabilité, de l’amitié, de l’amour pour montrer que ces sentiments est au centre de l’humain. Je suis cependant persuadée que la résolution de la saison sera de montrer en quoi les sentiments humains sont leur force et non leur faiblesse.

William Day : journaliste le jour, enquêteur la nuit

Blurred Lines commence par une scène, dans un club. William Day discute avec le docteur Niles Jarrod. Quelques minutes plus tard, Niles Jarrod est tué par une femme qui lui injecte une araignée dans le coeur.

Dans l’épisode 504, In Plain Sight, Kara continue son investigation sur William Day. Elle découvre qu’il doit se rendre au Mexique, où vit Elena Torres. Sur place, elle apprend qu’Elena Torres a été retrouvé morte dans un accident de voiture. En enquêtant davantage, Kara découvre qu’elle n’est pas morte mais qu’aidé de William, elle a mis en scène sa mort pour se protéger.

Au terme de l’épisode 504, il révèle à Kara qu’il s’est créé tout un personnage pour travailler pour Catco et espionner Andrea.

Il était certain que William Day n’était pas un antagoniste. En revanche, qu’il enquête sur l’entreprise d’Andrea Rojas était surprenant. L’aveu qu’il fait à Kara est également trop rapide. Je ne suis vraiment pas convaincu par ce personnage, le trouvant trop plat. Il est également difficile de voir pour l’instant quel est son utilité dans la saison.

En conclusion, Blurred Lines et In Plain Sight étaient de bien meilleur épisode que les deux premiers. Les intrigues sont prenantes et commencent à se développer. Le thème de la saison se recentre autour de l’humain. Plusieurs facettes du thème de la saison, oscillant entre technologies, rejet et émotions humaines commencent à être abordées dans ces épisodes. Les thèmes de la culpabilité, de la manipulation et des sentiments ressortent clairement.

La technologie apparaît, dans ces épisodes, par touche discrète. Par exemple, dans l’épisode 504, Alex souhaite utiliser un appareil pour détruire Malefic. Kara et J’onn s’opposent à elle, voulant éviter la force létal. Il y a une dualité qui apparaît sur l’usage de la technologie.

Cependant, les épisodes 503 et 504 contiennent beaucoup trop de dialogues superflus et le jeu des acteurs est assez inégal. De plus, l’ajout du  personnage de William Day est de trop au contraire de celui de Kelly qui apparaît plus développé et plus utile au déroulement de l’intrigue.

 


One thought on “Un peu de séries : Supergirl (Episodes 503 et 504)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.